A mon sens, être artiste, c’est vivre dans ce monde différent, ce monde de liberté, de rêves et d’intériorité…
Quotidiennement, dans mon atelier, baigné de lumière océane, l’imaginaire tente de prendre le pas sur le réel et dans une sorte de rêve éveillé, je travaille sur des harmonies colorées et des rythmes de composition. Ma mémoire visuelle et mon imagination se mêlent pour recomposer la réalité, s’approcher de visions oniriques, peindre un monde féerique dans lequel il ferait bon vivre ! Nostalgie d’un monde perdu !


Au commencement de ma toile recouverte d’une teinte en acrylique rouge, j’esquisse au fusain les grandes lignes de composition et pose mes premières masses colorées à l’huile. Comme dans une partition musicale, je pense dominantes, rythmes, silences, vides et pleins. J’imprime des accords énergiques de lignes courbes et déformées à l’aide d’une gestuelle maitrisée.