« A partir de notes prises, je retravaille en atelier en accentuant les perspectives et les couleurs.
J’alterne, peinture appliquée avec une large spatule et aplat de vernis, à la manière d’un mille-feuille vers un rendu proche d’une laque.
Ces dizaines d’étapes successives créent une profondeur et une vibration, révélant les premières couches de peinture.
Le tableau « figuratif » devient « abstrait » lorsqu’on s’en approche. »